2/01/2016

Claude Léveillée = Message subliminal


Voici une deuxième pièces dans laquelle j'ai découvert un message subliminal (la première étant disponible ici). Il s'agit de l'excellente "Nuit lunaire" de Claude Léveillée paru sur l'album Black Sun (Polydor 1978). L'album est un peu un ovni dans sa carrière. Avec ses arrangements rock progressive, les pièces 100% instrumentales et sa pochette bilingue; venant d'un artiste ayant commencé comme chansonnier, on était en droit de rester surpris.

Toujours est-il qu'à la toute fin de Nuit lunaire (vers 3:05), on entend clairement un message crypté.

Une fois inversé et accéléré de 30%,  voici ce qu'on obtient:

...taillé dans l'or massif... ses mâts touchaient l'azur, sur des mers inconnues...que reste-t-il de lui

Il s'agit en fait de fragments du célèbre poème d'Émile Nelligan Le vaisseau d'or:

 LE VAISSEAU D'OR / ÉMILE NELLIGAN 1899

Ce fut un grand Vaisseau taillé dans l'or massif
Ses mâts touchaient l'azur, sur des mers inconnues;
La Cyprine d'amour, cheveux épars, chairs nues,
S'étalait à sa proue, au soleil excessif.
Mais il vint une nuit frapper le grand écueil
Dans l'Océan trompeur où chantait la Sirène,
Et le naufrage horrible inclina sa carène
Aux profondeurs du Gouffre, immuable cercueil.
Ce fut un Vaisseau d'Or, dont les flancs diaphanes
Révélaient des trésors que les marins profanes,
Dégoût, Haine et Névrose, entre eux ont disputés.
Que reste-t-il de lui dans la tempête brève ?
Qu'est devenu mon cœur, navire déserté ?
Hélas! Il a sombré dans l'abîme du Rêve !


Ce n'était pas la première fois que Léveillée manifestait son admiration pour Nelligan. Dès 1965 il avait adapté en musique un autre de ses poèmes: Soir d'hiver.










Sinon à l'intérieur même de la pochette de Black Sun (album instrumental je le répète), il y avait de brève citation décrivant chaque pièces. L'une d'elle était d'Émile Nelligan ET était tiré de Le vaisseau d'or; mais étrangement elle n'était pas inclus pour d'écrire Nuit Lunaire.

Bref, une belle petite curiosité pour auditeur averti.


4 commentaires:

Yannick Chouinard a dit...

Wow ! Le travail de Claude Léveillée est tellement sous-évalué. Il a donné autant dans la chanson que dans le jazz et le prog. C'est un peu comme si Félix Leclerc avait bossé avec Oscar Peterson et Harmonium !

Simon M. Leclerc a dit...

Bien dit. Je seconde.

Country Man a dit...

Merci Simon pour cette pièce. Vous m'avez vraiment mis en contacte avec Claude Léveillée lorsque vous aviez fait un article sur Léveillée-Gagnon. J'ai écouté cet album des dizaines et des dizaines de fois grâce à vous. Keep up the good work ;)

Simon M. Leclerc a dit...

Heille merci, ça fait plaisir !