4/16/2014

Les aventures de l'épervier et la méduse (1982)

Voici une disque non musical mais qui est tout de même amusant à écouter. Il s'agit d'une sorte de radio théâtre de science-fiction québécois.  En résumé c'est une mission de sauvetage se passant au pôle Nord et mettant en vedette des membre de la S.A.C. (Société Anonyme de Commando).

Le tout rappel drôlement des séries télé britanniques de Gerry Anderson des années 60 (Les sentinelles de l'air, Capitaine Scarlet...). Le genre d'histoire ou une organisation internationale est appelé au secours par des gens en péril dans des lieux isolés et pratiquement impossible d'accès. Le moteur narratif est dans la description minutieuse d'un accident et du dangereux sauvetage qui suivra. On nous en mets plein la vue avec des technologies futuristes utilisé par le fait même.


Dans l'introduction avant l'histoire; on nous précise que ce que l'on s'apprête à entendre est une des:

"histoires de la collection "Triangle Rouge"... (qui)...sont toutes basés sur des faits tirés des archives de la S.A.C. ...organisation composé de membres qui ont soit appartenu à différents groupes d'espionnages ou qui sont d'anciens militaires ou qui sont des techniciens dans différents domaines scientifique...".

C'est tout de même un peu étrange que pour une rare fois ou des Québécois ont écris une histoire d'aventure/SF, ont aient pas cru bon d'avoir des personnages qui eux aussi étaient québécois.  En effet, tout les personnages de l'histoire sont décris comme étant de nationalité américaine (Gordon, Bill, Max, Vic, Bob) mais parle français !?! Exception peut-être des personnages de Sam (l'épervier) et Lili (la méduse) qui sont "basés en Suisse" avec la S.A.C.

Malgré ce qu'indique l'endo de la pochette, il ne semble pas y avoir eu de "prochains dossiers" d'endisqués.

Tout porte à croire qu'il s'agit d'un pressage privé sans lendemain. Et que l'étiquette de disque "Audium" n'a pas eu les moyens de ses ambitions; malheureusement pour nous.

Ceci est peut-être explicable par le fait que ses créateurs sembles avoir été assez jeunes. Probablement même frère et soeur (Laurent Charlebois et Doris Charlebois).

Mentionnons en terminant le travail de montage & mixage audio qui est très bien exécuté par Laurent Charlebois (si on se fit à la pochette). Pas mal pour quelqu'un qui ne semble pas avoir laissé aucune autre trace dans le domaine de la création audiovisuel.

Les aventures de L'épervier et la méduse de PSYQUÉBÉLIQUE


 MP3: Télécharger l'album complet

3/04/2014

Mixtape # 3: Le farfadet découvre l'amour


Voici mon troisième mixtape. Ce mix avait été commencé en 2009 mais fut achevé seulement en 2014 lorsque Guillaume Le Roux m'a demandé de lui faire un mix exclusif pour "716 music". Il est dans la continuité de mes deux mix précédents: Le projet farfadet (2007) et Un farfadet en colère (2008). C'est un mélange 70's de Funk, Bossa, Disco et Rock. Tout ça entrecoupé de dialogue sexuel pour la plupart.

MP3: Pour téléchargement, cliquez sur la flèche à droite du lecteur Soundcloud ->
Le farfadet découvre l'amour (Mixtape #3) by PSYQUÉBÉLIQUE

2/24/2014

Psyquébélique au Rendez-vous du cinéma québécois 2014

Dans le cadre des rendez-vous du cinéma québécois, une projection extérieur du classique "Elvis Gratton, le king des king" (1981) était organisé samedi le 1 mars. L'événement se nommait "Le Elvis Gratton Picture Show".

Il s'agissait d'une projection avec participation active du public. Un sac d'accessoire était remis aux gens à leur arrivés sur le site et des "cues" lors de la projection leur indiquait quand sortir quoi. Un peu à la façon de "Rocky Horror Picture Show".

On m'a demandé d'être DJ pour l'événement.  La date, l'heure et le lieu était:

Samedi le 1 mars 2014
22h à 2h
Rue Emery (coin St-Denis) à Montréal.

8/31/2013

Mon nouveau blog dédié au Jazz

Dorénavant, tout mes articles concernant le jazz pourront être lu sur mon nouveau blog: La jazzthèque québécoise. Psyquébélique sera ce qu'il à toujours été, Jazz en moins. Si le Jazz vous intéresse, je vous invite à y devenir membres.

6/15/2013

Les bras d'acier / Charles 197?

Voici une intéressante reprise d'une pièce du groupe "Les Gendarmes".

Les bras d'acier était sorti en 1967 et chanté par Guy Harvey. Je dis "reprise des Gendarmes" mais malgré les crédits (Gilles Brown & Denis Pantis), un lecteur me fait remarquer que c'était en fait une reprise the "Working For The Man" de Roy Orbison de 1962. Merci Michel.






Les bras d'acier (originale )1967



Je ne connais rien de ce mystérieux Charles, ni la date de parution, ni l'arrangeur "Michel Jonathan" ou le producteur "Hugo" ?!?  Je n'ai trouvé aucuns musiciens portant ce nom ailleurs.

Jean-Philippe de l'Algorithme me suggère qu'il pourrait s'agir de 4 prénoms des membres du groupe: Charles, Hugo, Michel, Jonathan. Qui sait ?

Sébastien de Patrimoine PQ me rappel que Guy Harvey faisait paraître une chanson (balade) à la même époque sur l'étiquette Château. Pourrait-il s'agir de ses musiciens d'accompagnement ?

À l'oreille je dirais que ça sonne comme 1977-78.  C'est très Disco-Funk. Une belle petite section cuivre, plein de claviers un un batteur très dynamique.


La face chanté utilise le même texte d'origine ainsi que le monologue en intro. Selon moi par contre, la cerise sur le sundae est cette version instrumentale sur la face B.


MP3: Télécharger le 45t de Charles
         Télécharger le 45t de Les Gendarmes

2/18/2013

Psyquébélique présente: DISCO SPATIAL QUÉBEC 1976-82

Recto de pochette
Psyquébélique est fier de vous offrir sa première compilation: "Disco spatial Québec 1976-82".

 
Starwarsploitation ?
Lorsque le film "La guerre des étoiles" prit l'affiche en mai 1977, la science-fiction est soudainement devenue très populaire. L'engouement fut tel, qu'il contamina même la musique de son époque, le disco.

Les exemples les plus flagrant sont l'album Meco "Star Wars and Other Galactic Funk" ou "The Force" du groupe Droids. D'autres groupes plus "sérieux" tel Space en France firent leur apparition en 1977 également.

Cette vague a donné lieu à un véritable sous-genre disco que plusieurs appellent aujourd'hui le "disco spatial" ou (pour être méchant) "Starwarsploitation".

Il s'agit bien sûr d'une des nombreuses variations dont le disco est connu; mais c'est possiblement la plus intéressante. Elle dicta le ton de ce qui allait suivre dans les années 80 avec le son électro. Toute l'obsession pour le "futur" et "l'espace" a commencé là.









verso de pochette
Certains réduisent le Disco spatial à "du disco avec des sons de fusils laser" (Piou Piou). Selon moi c'est plutôt le début d'un son artificiel (électronique) dans l'histoire de la musique pop. Avec le disco spatial, on reconnaîtra de moins en moins les instruments acoustiques. Là ou on aurait utilisé des violons, on utilisera du synthétiseur. Là où on aurait mis de l'écho dans la voix, ont appliquera un filtre vocal ...etc. Le disco spatial rendra populaire un mouvement musical centré autour de synthétiseurs et autres périphériques musicaux électroniques.

Toute cette transition vers les textes planants, les claviers, arpégiateurs, filtres vocaux, se voulait dépaysante (pour ne pas dire extraterrestre). Le résultat peut faire rire aujourd'hui mais il a tout de même laissé une trace indéniable dans l'histoire de la musique.

Limelight, Montréal 197?
Montréal étant numéro deux (après New York) en terme de production disco à l'époque, nous avons produit notre lot de discoteurs fantasmant sur "l'espace".

Le gros de cette vague a été de 1977-1979, mais certaines pièces sorties avant et après tombent dans ce style.






Quelques mots sur la pochette. Les dessins sont du bédéiste québécois Robert Schoolcraft tiré de la série de comic book "Les aventures du capitaine Cosmos" 1980-81 aux éditions Héritage.  J'ai trafiqué les images et certains textes. Écrivez-moi si vous lisez ces lignes M. Schoolcraft.


intérieur de pochette
Différents musiciens se sont attaqués à ce style avec des degrés variables de talent et de créativité. Certains remplaçaient les instruments acoustiques par des instruments électroniques. D'autres se contentaient de faire du disco "standard" en ajoutant simplement une "couche" d'effets sonores par dessus.

Ma compilation reflète un peu cette palette. Il y en a pour tous les goûts: du kitsch, de l'artillerie lourde, du commercial, des obscurités.

Si vous êtes un artiste ayant fait une de ces chansons, écrivez-moi je veux de vos nouvelles.
MP3: Téléchargez la compilation ici


**************************************DU NOUVEAU**************************************
Allez écoutez la dernière pièce ! Également, ma compilation à été mentionné sur la première chaîne de Radio-Canada. Mon collègue blogueur et ami Félix B. Desfossés en a parlé vers 10h50 vendredi le 22 février 2013 à l'émission Bande à part.   **************************************DU NOUVEAU**************************************

1/29/2013

Entrevue avec François Carel


Psyquébélique, Vente de Garage et Mondo PQ aimerait rendre hommage à François Carel.

Six ans après la publication de mon court article sur son 45t "Montréal 67", François Carel a pris contacte avec Psyquébélique.

Pour ceux qui ignore l'importance de François Carel dans l'histoire de la musique au québécoise, disons qu'il fut un des meilleurs musiciens/arrangeurs que l'industrie musicale québécoise ait connu dans la période 1965-70. À l'époque ou l'industrie se complaisait dans la traduction de musique d'ailleurs; ce jeune homme s'obstinait à créér du matériel original, de qualité ET Soul de surcoît ! Il fut une des rares voix à chanter ce Son "noir" en français.

Lorsqu'il était arrangeur, il savait insuffler une énergie incroyable dans les enregistrements qu'on lui confiait.  Des chanteuses franchement banales devenait soudainement dynamique sur disque grâce à la touche de Carel (voir l'article sur Michèle Richard de mon collègue Félix B. Desfossés).

Claveriste hors pair, d'autres arrangeurs se l'arrachaient comme musicien pour leurs sessions d'enregistrements.  Bref à plusieurs niveau il fut un agent de changement positif pour l'industrie de l'époque.  Sa carrière de chanteur aurait mérité d'aller beaucoup plus loin qu'elle ne l'a été.

J'ai profité de ce courriel de M Carel pour faire une entrevue avec lui. Il m'a raconté ses début, sa carrière de musicien, d'arrangeur, de producteur et fait le point sur pourquoi on ne l'a pas entendu sur disque depuis 1970. Tout les extraits musicaux sont de ses chansons sauf si indiqué. Je tiens à remercier mes amis Michel et Lëa qui m'ont aidé à trouver deux des extraits.





Écoutez l'entrevue:


Que pourrais t'on rajouter sur François Carel qui n'a pas été écrit ou dit par mes collègues Félix de Vente de Garage et Sébastien et Mimi de Mondo PQ ?  Psyquébélique vous offre l'intégrale des deux LP de François Carel.

Ne sautez pas de joie trop rapidement par contre.  Ces deux long jeux sont un peu décevant. Ça aurait pu être génial s'il aurait s'agit QUE de compos originales.  Malheureusement, comme il l'explique en entrevue, ces disque sont en fait un répertoire de reprise imposé (et un peu mal choisie) par Caroussel/Tournesol.  Malgré certains choix douteux, on reconnait la touche de M. Carel à l'orgue et aux arrangements. Tout les pièces sont instrumentales et plusieurs d'entre étaient des bandes maitresses auquels d'autres artistes ont simplement rajouté leurs voix.

Mentionnons tout d'abord la pièces Les lunettes ("Judy in Disguise / John Fred and his Playboys Band")  pour sa puissante batterie et son accompagnements de cuivres.

"L'amour est bleu" (L'amour est bleu / Vicky) avec son solo de guitare incroyable, mais aussi le son de l'orgue à la toute fin.

La fille du pacha, est une version de "Sur la colline / Joe Dassin". La version orgue est la plus intéressante des deux. Les choeurs et trompette sont comboné de façon intéressante. Les toutes premières notes de violons rappel drôlement le pré-générique des Sentinelle de l'air.

Oh, ma belle Marguerita, Il s'agit d'un version de la pièce du même nom de George Guetary. Elle fut chanté par Fernand Gignac (pour vous donné une idée du répertoire à qui était destiné ces chansons).  C'est une drôle de pièce à mi-chemin entre le Tijuana bras et le Honky Tonk.

La contribution de Psyquébélique à cet hommage collectif à François Carel sera donc purement instrumentale. J'en profite pour rajouter le 45t jazz de Montréal 67.

MP3:
Télécharger le 45t de François Carel Montréal 67

11/06/2012

PSYQUÉBÉLIQUE DJ au CCA

Mardi le 13 novembre 2012 j'étais DJ pour le vernissage de l'expo "ABC : MTL" du Centre canadien d'architecture. Les portes ouvraient à 18h30.  J'y ai fait 3 sets alternant entre Jazz, Soul, Pop orchestrée, Funk, Rock et Électro.

9/01/2012

PSYQUÉBÉLIQUE à CIBL

Dimanche soir le 2 septembre de 17h-18h, j'avais le privilège d'être invité à l'émission Mondo PQ sur les ondes de CIBL 101,5.  Mon collègue bloggueur et ami S.ébastien de Patrimoine PQ y tient la barre depuis juin 2011 en compagnie de Mimi la Twisteuse.

Psyquébélique vous encourage à visiter leur site.

Les sélections musicales étaient surtout orientés Disco "spatiale" et Synth Pop 80. La "playlist" se trouve dans la section commentaire.

 
MP3: Télécharger la baladodiffusion

5/06/2012

Cesarez 1982-83


*******************************DU NOUVEAU*******************************
Cesarez semble avoir été un micro groupe. Et par micro, j'entend seulement deux chansons de produite.

La composition de ce groupe semble avoir été assez abstraire. Il s'agit fort probablement d'un projet de studio. À part pour le nom de Cesarez, deux noms reviennes: Yves Godin et Gilles Gravel; les producteurs.

 Les deux 45t étaient sorti sur l'étiquette Bobinason à un an d'intervalle.

-Si tu sais compter (1982)
-Coeur de plastique (1983)

Le compositeur diffère d'une pièce à l'autre.  Sur l'étiquette de "Si tu sais compter" on retrouve crédité "C. Gravel" et "M. Serpan".  Qui fait quoi ?

Cette pièce a eu droit à une version longue sur le 45t.

Coeur de plastique serait sortit ensuite. Le 45t est identique des deux côtés. On ne nous offre même pas de version instrumentale du côté B comme c'était souvent le cas à cette époque.

La musique est crédité à D. Ouimet uniquement.  L'étiquette offre certaine clarification. Pour les paroles, le nom de C. Gravel (que l'on voyait sur Si tu sais compter) apparait au côté de ceux de C. Devaily et D. Ouimet.  Présumant que C. Gravel a eu le même rôle sur les deux 45t (texte); M. Serpan serait le compositeur de Si tu sais compter.



Fait intéressant, une version anglaise de "Si tu sais compter" était également paru sur l'étiquette Lotus en 1983. Ce 12" contient l'info la plus complète. Le texte est crédité à Cécile Gravel / Danielle Godin et la production Gilles Gravel et Yves Godin (frère soeur ou mari femme ?). Tous les noms y figures sauf un: M. Serpan (que l'on voit sur la version 45t).

Autre fait interessant, la version anglaise a été reprise au Étas-Unis par "Janet Dailey And Senses".  La chanteuse a une voix si similaire à Cesarez (sans parler du fait que ce soit l'unique simple de cette artiste) qu'il ne serait pas surprenant qu'il s'agissait d'un pseudonyme utilisé pour percer le marché américain.

Revenons à la musique.  Les textes sont assez typique du style Électro-pop. Plusieurs superlatif technologique. Voici un exemple tiré de la pièce "Si tu sais compter":

"...Informatique à la cybernétique.
Au loi des corps physiques tu mêles des rythmes poétiques..."

Le Son est synthétique comme toutes bonnes compos Électro. L'emphase est mis sur les claviers et persussions. Rien de révolutionnaire mais tout de même accrocheurs. Psyquébélique vous les deux 45t.

10/19/2011

Mister Lewis / Patsy Gallant 1968

Voici une intéressante pièce de la longue carrière de Patsy Gallant. Une agréable surprise pour tout amateur de Soul.

Décidément ici, Patsy Gallant était bien entouré. Pour ce 45t qui parut sur Barclay, elle eu l'aide de deux des meilleurs compositeurs & arrangeurs de l'époque: Stéphane Venne ET Paul Baillargeon.

Pour ceux qui l'ignore, en 1968 Stéphane Venne était auteur/compositeur/interprète qui avait déjà fait paraître trois albums à son nom.; tous avec une touche jazzée. Mais il travaillait alors presque qu'exclusivement à composer des chansons pour d'autres; avec beaucoup de succès. Mentionnont Renée Claude, Pauline Julien, Pierre Lalonde, Emmanuël, Isabelle Pierre.

Paul Baillargeon quand à lui, était/est un des meilleurs arrangeurs du Québec. Peu d'arrangeur québécois peuvent se vanter d'avoir travaillé pour une étiquette de disque aussi prestigieuse que Barclay ! Il travailla avec les plus grand nom de la chanson d'ici (J.P. Ferland, Céline Dion, Ginette Reno); composa plusieurs trames sonores de série Télé (La misère des riche 1990, Montréal ville ouverte 1992, Star Trek: Voyager, Enterprise, Deep Space 9).

Les collectionneurs de vinyles connaissent Paul Baillargeon surtout pour les deux trames sonores de film érotique qu'il composa en 1970 et 1971.

Bref deux maîtres aidèrent Patsy Gallant à faire ce simple. Mais reste à savoir qui a fait quoi précisément ?



Mister Lewis est une compo originale. Originale mais disons très inspiré de The "In" Crowd de Ramsey Lewis (d'où le nom Mister Lewis). La pièce commence avec un fondu audio d'un atmosphère de bar comme l'enregistrement de Lewis en trio "Live at the Bohemian Caverns in Washington DC". L'ajout de cuivres de Baillargeon en font une pièce plus Soul que Mod Jazz.

De plus, dans les paroles ont sent clairement une sympathie pour la culture afro-américaine:

"...Qu'est-ce qu'ils peuvent bien avoir tous ces musiciens noirs"
"il n'y pas de pianiste blanc qui rendent les gens plus heureux que ça"


La face A est une reprise de "Best of Both World" de Lulu (1968). La musique avait été composé par le britannique Mark London mais aussi bien dire John Barry.

On parle ici d'une sorte de pop orchestrée au Son riche, presque symphonique. De gros moyen de productions comme on en a rarement entendu au Québec. À qui de mieux que Paul Baillargeon pour confier ce genre de pièce ?

Sa version est très fidèle à l'original. Faut dire que l'original était parfaite à la base, alors pourquoi changé une formule gagnante ?

Ce n'était pas la seule fois que Venne et Baillargeon travailleront ensemble. On peut les retrouver sur le 45t paru l'année précédente sur Colombia: P.B. 3 1/2.

6/30/2011

Psyquébélique à CIBL


Les 29 juin et 6 novembre 2011, l'émission de radio Mondo PQ faisait un spécial jazz et l'on m'a gentiment demandé d'en faire parti.

Mondo PQ est mon émission de radio préférée. Elle est diffusée sur les ondes de CIBL 101,5. La case horaire de l'été 2011, était tous les mercredi soir de 19h à 20h. Mais depuis septembre, c'est tout les dimanches matin de 10h à 11h. Les animateurs sont mes collègues et amis Mimi la twisteuse et Sébastien Desrosiers. On peut y entendre une foule de raretés musicales québécoise. Le sous-titre de l'émission est d'ailleurs "l'envers du rétro".

Psyquébélique vous encourage à aller faire un tour sur leur site et consulter la section archives si vous ne connaissez pas l'émission ou si vous avez manqué une diffusion. La playlist de l'émission à laquelle j'ai participé est dans la section commentaires ci-dessous.

Écoutez l'émission du 29 juin 2011:


Écoutez l'émission du 6 novembre 2011


MP3:
Téléchargez l'émission du 29 juin
Téléchargez l'émission du 6 novembre

3/14/2011

Jacques Crevier, l'arrangeur


Pour ceux qui l'ignore, Jacques Crevier est un arrangeur / compositeur prolifique des années 60-70. Méconnu du grand public, il a travaillé dans l'ombre de beaucoup d'artistes connus. Probablement que seuls ceux qui lisent attentivement les crédits sur les étiquettes de disque, on déjà vu ce nom. Il n'en demeure pas moins qu'il a été un participant actif de l'histoire musicale du Québec des années 1960-70.


Grâce à son talent de caméléon musical, il a su se rendre utile auprès de plusieurs producteurs et d'étiquettes de disques différents. Il a fait les arrangements pour nombreux artistes sous l'égide de Tony Roman, Yves Martin et Guy Cloutier.

Il a commencé sa carrière comme guitariste dans divers petits groupes avant d'être engagé par les Baronets en 1964. Ce fut avec eux qu'il fit son premier enregistrement professionnel. Il s'est rapidement dirigé vers l'arrangement musical.

Faisant surtout dans la Pop, la liste d'artistes pour qui il a travaillé au cours de sa carrière serait beaucoup trop longue à énumérer.Psyquébélique vous propose plutôt une discographie sélective des meilleurs arrangements Soul/Funk que Jacques Crevier a fait. Commençons avec Tony Roman.





Quoique non crédité, Crevier arrangea plusieurs reprises de pièces Soul sur l'album "Tony" (1967) de Tony Roman.

On peut y entendre Attends-moi je reviens (Hold On, I'm Coming / Sam & Dave), Je suis seul (what is Soul ? / Ben E. King), Mustang Sally (Sir Mack Rice).

Tony (1967) / arrangements Jacques Crevier



En 1967 toujours, il présenta son vieil ami Ralph Walton (alias Raphaël) à Tony Roman. Roman l'engagea d'abord comme choriste puis, voyant le potentiel, lui fit enregistrer un 45t.

Crevier arrangea alors pour lui une excellente compo: "Amoureux". Sur cette pièce l'on entend une petite section cuivre très efficace. Un son Soul qui n'avait rien à envier à ce qui se faisait ailleurs.

Amoureux / arrangements Jacques Crevier



Mentionnons aussi l'album "Tony Roman en spectacle" (1969). Pas le meilleur album de Tony Roman mais intéressant pour deux raisons. Numéro un: pour une rare fois, les musiciens y sont identifiés.

Numéro deux: Crevier y accompagne Roman et l'on peut même entendre une compo originale très Jazz. La pièce nommée "introduction" est créditée à Jacques Crevier et Jean-Guy Chapados. Cette pièce se nommait à l'origine "Manhattan 5 Pm" et paraît nulle part d'autre. Elle avait été composée en pleine nuit au cours d'une répétition, avec Les Baronets, dans une pause, ou nous avions décidé de jammer un peu [Jean-Guy Chapados et moi].






Mais certains de ses meilleurs arrangements sont ceux fait sur l'étiquette "R & B" de Tony Roman.

Prenons la pièce "Pollution de l'air" de Jacques Desrosiers (1970). Il s'agit d'une pièce à la sonorité Soul un peu dans le style de Nino Ferrer à l'époque.

Pollution de l'air / arrangements Jacques Crevier




Le clou est sans doute la pièce "Ma vie" qu'il avait réalisée pour le groupe l'Armistis en 1970 (reprise de "Vehicule" de "The Ides of March"). On y reconnait là tout l'influence des groupes tel Blood, Sweat & Tears. Les touts début du son Funk.


Ma vie / arrangements Jacques Crevier




Il y a aussi eu cette superbe reprise de "Copacabana" (1972) du groupe belge "Two Man Sound". L'original était très "tropicalia", l'accompagnement était composé que de guiro et de guitare acoustique. L'ajout de cuivre apporte une touche Soul spectaculaire.

Copacabana / arrangements Jacques Crevier



J'écrivais plus haut que seuls ceux qui lisent attentivement les crédits d'étiquettes de disques ont déjà vu le nom de Jacques Crevier. En fait, ce serait omettre son nom sur la plus célèbre trame sonore québécoise: Après Ski. Son nom y était bien en évidence. Il y avait fait les arrangements de tous les artistes de la face A.

Crevier a récemment fait l'objet d'une controverse dans le petit milieu des collectionneurs de vinyle québécois.












Dans une entrevue avec Félix Desfossés, le leader du groupe Montréalais "Illustration" (John Ranger) affirme 40 ans après la sortie du film, avoir composé et interprété (avec son groupe) toute la désormais célèbre Face B du disque Après Ski . Ranger va jusqu'à dire que "Jacques Crevier n'aurait rien composé [sur la face B] mais aurait tout récolté le crédit".

Funk et instrumentale, ce côté de disque en a fait la trame sonore la plus recherchée de l'histoire du Québec. Atteignant des sommets inégalés sur Ebay. Vous pouvez lire mon mon article sur Après Ski ici et celui de mon collègue Félix là.

J'ai récemment interviewé Jacques Crevier pour lui demander sa version des faits. Il commente ce que Ranger avait dit et explique les circonstances entourant l'enregistrement de l'album. Il parle aussi de certains des grands moment de sa carrière d'arrangeur. Son témoignage est aussi éclairant que précieux.


Contrairement à ce que plusieurs ont longtemps pensé, non Jacques Crevier n'a pas composé/arrangé les pièces de la Face B d'Après Ski. Mais je ne crois pas qu'il soit complètement farfelu d'affirmer qu'il aurait pu le faire.

Voici donc le portrait d'un homme, d'un métier, d'une époque.

Écoutez l'entrevue:
MP3: Téléchargez l'entrevue

Avis aux intéressés; après avoir réédité "Après Ski" en vinyls, Les disques Plutons sortiront l'album en DC. Détails sur le site de cette excellente étiquette de disque Montréalaise.

2/18/2011

PSYQUÉBÉLIQUE DJ au Rendez-vous du cinéma québécois


Pour la soirée 25ième anniversaire du film "Le déclin de l'empire américain" les gens du festival Les rendez-vous du cinéma québécois m'ont demandé de faire une soirée trames sonores québécoises.

L'événement était ouvert à tous et avait lieu au cinéma Impérial le mardi le 22 février après la projection du film (vers 22h30).

1/23/2011

Réédition d'Après Ski ... Psyquébélique DJ


Pour ceux qui l'ignore, Les disques Plutons (étiquette de mes collègues Félix B Desfossés et Mélodie Rheault du blog Vente de garage) ont réédité la trame sonore la plus recherchée de l'histoire du Québec: APRÈS SKI.

Le lancement officiel avait lieu le vendredi le 28 janvier à Québec et samedi, le 29 janvier à Montréal.

J'avais l'honneur d'être DJ au lancement Montréalais samedi le 29 janvier au Divan Orange à 21h. Je partageais les platines avec mon collègue et ami Michel Alario du groupe de discussion "Misérablement Vôtre".





Mais le clou de la soirée était sans aucun doute la performance du groupe "Érotique PQ". Ce groupe reprenait les meilleures pièces des trames sonores érotiques québécoises.