6/21/2008

Vive la canadienne / Lee Gagnon 1976


En cette période de la St-Jean Baptiste et du début du festival de Jazz de Montréal; voici une pièce de Lee Gagnon qui fait le lien entre ces deux fêtes.

L'album "Vive la canadienne" était une sorte de réactualisation au goût du jour (de 1976) des chansons québécoises traditionnelles. J'ignore si l'idée de cet album était de Lee Gagnon ou bien une commande de la maison d'édition RCl. Une chose est sûre, 1976 c'est l'année d'élection du premier parti indépendantiste au Québec. Le sentiment nationaliste était à son comble. Beaucoup de babyboomers était encore dans la vingtaine encore et tout semblait possible. Une remise à jour du folkore musicale québécois, dans cette conjoncture, aurait été une valeure sûre pour l'industrie musicale en tout cas.

Il n'y a aucune compo originale sur Vive la canadienne, mais les arrangements de Lee Gagnon rendent ces chansons vieillotes si méconnaissable que c'est tout comme. Le résultat: plusieurs pièces funky dans la continuité de ce qu'il avait fait pour son précédent album "Jérémie" 1973. On parle de Jazz-rock dans la veine des musiques d'Alain Goraguer en France sur la BO de "La planète sauvage" 1973. Un lecteur faisait remarquer dans les commentaires de ma critique sur Jérémie, que pour du funk, c'était assez "carré" ou "mécanique". Je suis assez d'accord (et j'adore quand même). C'est une vision différente du Funk. Au Étas-unis on appellerait ça du Funk de "blancs" (assez technique et pas tout à fait le même côté joyeux et détendu des Isaac Hayes, Johnny Pate ou Roy Ayers).

Des pièces comme "Marianne s'en va au Moulin", "Au chant de l'alouette" sont de bons exemple. Les versions de Lee Gagnon, sont remplient de guitare à pédale Wah-wah, une bonne section cuivre, de flûte et une batterie rythmée. Écoutez "Au chant de l'alouette" et vous verrez qu'il peut y avoir un lien entre la St-Jean Baptiste & le festival de Jazz de montréal.

MP3: Téléchargez l'album

9 commentaires:

S.ébastien a dit...

Grooooovy! Outtasigh'!

Bon groove, on aurait apprécié quelques envolées plus libres de la trompette solo, mais j'aime bien cette rigueur/rigidité quand même (comme tu l'écrivais).

Merci! Remet ça quand tu veux avec Lee Gagnon, ça semble être une valeur sûre! Tu sais s'il a fait des B.O. pour l'ONF? Ça sonnerait tellement bien sur quelques-uns de leurs chefs-d'oeuvres...

S.ébastien a dit...

Je cherchais le titre tout à l'heure... J'ai trouvé! Est-ce que tu recommanderais son rare album "JE JAZZE"? Je suis souvent tenté lorsque je le croise depuis quelques récentes conventions...

Anatole le farfadet a dit...

"Je Jazz"... oui mets en que c'est bon. Pas funk pantoute par contre. Faut vraiment que t'aime le jazz.

Ma pièce jazz préférée de Gagnon est sur cette album: "Visage" (que j'ai mis sur mon 2ième mix). Réécoutes-là et juge.

C'est rendu vraiment chère Lee Gagnon. Dans le temps (7-8 ans) j'avais payé ça 20$. Pas longtemps après, y a eu la sorti de la compil "Canadian Racer" qui a fait monté les prix en malade.

cosmo a dit...

Mets-en que c'est rendu cher!
Il y a une copie de Vive la Canadienne qui se vends 105 $ présentement sur e-Bay!

cosmo a dit...

J'ai trouvé une copie de l'album avec une pochette differente;On y voit des instruments accoustiques(violon,guitares...)mais je crois que les tounes sont les memes.
A l,endos on y voit un homme faisant de la sculpture sur glace.
Une chose est sure,l'album est tres court,a peine 25 minutes.
Mais 25 BONNES minutes!

Simon a dit...

Ok, c'est une des rééditions avec la pochette grise ? J'ignorais qu'il en avait fait une pour celui-là.

Mets-en que c'est bon. Pas vraiment de temps mort.

Monsieur Raingeard a dit...

sublimement génial!

byron a dit...

difficile a trouvez cet album. il n ya rien a vende sur le internet. mais merci pour votre blogue!

Simon M. Leclerc a dit...

De rien Byron