8/24/2009

Y'a plus de trou à Percé / Paul Baillargeon 1971


"Y'a plus de trou à Percé" fait partie de la courte liste des trames sonores de films érotiques Québécois ayant été édités à l'époque. À défaut d'avoir produit de bons films, cette mode (1969-75) aura au moins permit d'immortaliser de la très bonne musique.

Cinépix était la maison de production Montréalaise ayant produit le plus de films du genre. Mentionnons; Valérie (1969), L'amour humain (1970), L'initiation (1970), Viens, mon amour (1970), Pile ou face (1971), Y'a plus de trou à percé (1971) et La pomme, la queue et les pépins (1974).

Cinépix n'a malheureusement fait paraître que trois albums et deux 45t. Tous sont sortis sur l'étiquette de disque "Gap records" (une filiale musicale ?).


La B.O. de "Y'a plus de trou à Percé", est un cas spécial; c'est la deuxième de cette série de trois disques.

Le film date de 1971 et sa B.O. fut composée par le grand Paul Baillargeon. Tout comme pour "Viens mon amour" (sortit l'année précédente et composé par Baillargeon aussi), "Y'a plus de trou à Percé" possède une version anglaise (pochette, nom des pièces...) ainsi qu'un 45t. Le film est sortit en anglais sous le nom "Loving & Laughing". La chanson thème était chanté par Patsy Gallant et sa version anglaise par Sharon Lee Williams. Les pochettes anglaise & française inclus une photo de Gallant & Williams respectivement. On n'aura rarement vu des producteurs se donner autant de mal à s'adapter au marché qu'ils essayent d'exploiter.


Le nom de Dean Morgan reste un mystère selon moi. Sur les deux premières B.O. de Gap Records, Dean Morgan est crédité au côté de Baillargeon sur les pochettes.

Mais lorsqu'on regarde attentivement l'étiquette centrale (de "Viens, mon amour"), il n'est crédité que sur les chansons chantés (et non sur les instrumentaux).









Sur "Y'a plus de trou à Percé", son nom est partout ou celui de Baillargeon l'est. Pourtant, cet homme n'est listé sur aucun site de compositeurs tel Discogs. Sinon, sur IMDB, il n'est listé QUE sur trois projets de films (les 2 de Cinépix + 1 autre). Tous ont été fait AVEC Paul Baillargeon. Est-ce qu'il faudrait croire qu'il n'aurait rien composé seul ... Ou sans l'aide de Baillargeon ? Est-ce simplement un producteur ou peut-être un prête-nom ?

Sur le site "Waxing Deep", Baillargeon accorde une courte entrevue à Dan Zack au sujet de ces deux trames sonores pour Cinépix. Il n'y fait aucune mention de la collaboration de Dean Morgan. Conclusion ? Tout ça mis ensemble, Psyquébélique croit que Baillargeon est fort probablement l'unique compositeur des B.O. de "Viens, mon amour" et "Y'a plus de trou à Percé".

Revenons à la musique. Peut-être moins spectaculaire que les autres trames sonores érotique, celle-ci est non moins intéressante. Le style de la majorité des pièces est ce que les anglais appellent du "Soft-Psych". C'est à dire des balades/folk mais avec une touche d'électronique. Le tout donne une saveur un peu étrange. Prenons la version instrumental du thème, le son fait très film d'horreur de Jess Franco. Un clavier électronique est combiné avec un piano et à cela est rajouté des effets sonores. L'intention semble être de créer un atmosphère bizarre et déconcertante.


Autre particularité, ce disque inclu une rare pièce du groupe Le coeur d'une génération.

"Ton Amour", est une pièce de style "Sunshine Pop" comme seul ce groupe semblait avoir la formule au Québec. Harmonies vocals, tambourine, guitare sèche; une variation plus sophistiqué des chansonniers finalement.


Le film incluait une rare performance filmé du groupe Le coeur d'une génération chantant "Mon amour". Mon collègue Sébastien de Patrimoine PQ a mit un clip sur Youtube (tiré de la version anglaise) montrant l'extrait de cette performance.

"Nous irons ensemble" de Patsy Gallant, est la chanson thème. Elle était sur le 45t. C'est une pop cuivré et convenu; semblable à Donald Lautrec. La pièce est crédité à Baillargeon, Morgan mais aussi Robert Gauthier. Ce dernier avait composé la chanson thème de "Viens, mon amour" nommé "Emmène-moi" chanté par Louise Lemire.


Une des choses qu'on peut déplorer est que plusieurs des meilleurs pièces sont très courtes. Quelques unes sont incluses dans un "Montage" de 9:36 nommé "O Percé". Ce montage (mélangeant musique & dialogue) est divisé en 4 "sections" selon la pochette. Psyquébélique dénote en fait 8 sections musicales. Donc difficile d'identifier correctement les pièces qu'on aime. Je me contenterais de les nommer par leur numéro.

La première pièce de "O Percé" par exemple, est similaire à la pièce "Gaspé adieu" du côté B. Ces pièces sont dans le style des B.O. de western spaghetti mais version électronique. Combinaison inusité s'il en est une.

Autre fait saillant, le quatrième extrait musical de "O Percé". Il s'agit d'une courte compo électronique (0:46) tout en mélancolie. Dans l'esprit de ce que Michel Robidoux et Pierre F. Brault allait faire comme musique pour l'émission "Passe-Partout" quelques années plus tard. Le son de Baillargeon aurait-il eu un impact sur ce duo ?

MP3: Téléchargez l'album

15 commentaires:

Octavio S. a dit...

J'adore. Je crois que 'O Percé' est ma section préférée, bien que les autres morceaux soient très crédibles ('Loving And Laughing' et 'Ton amour' en particulier). 'Ne dérange pas' est excellente selon moi, avec ses accents à la Vannier.

Ce Moog, je veux dire l'appareil même du Studio Perry, a toute une histoire. Ferland bien sûr, mais aussi et surtout les disques de Claude Denjean. On dit qu'ils ont tous 'leur son': eh bien, je prétends le reconnaître à tous les coups ! Dommage que les musiciens ne soient pas crédités, une fois de plus... Dean Morgan - s'il existe - serait-il le producteur qui se prend une partie des royautés en signant comme co-auteur (un vieux truc) ? Mystère.

Encore une fois mille mercis
O.

Vente de garage a dit...

coooool!
Merci Simon!!

Simon a dit...

Félix
Merci pour les compliments.

Octavio
Ouais, Dean Morgan doit surement être un producteur voulant une partie des royautés.

S.ébastien a dit...

Excellent article Simon! Content que tu parles des différentes pochettes.

Cet été, on s'est fait un malin plaisir de louer au moins un film maple syrup ou de série z québécois pour chaque visite au club vidéo. On s'est tappé "Pile ou Face" justement, avec Jean Coutu, ce playboy. Pas très convainquant, quoique exotique puisque tourné en Israel. La b.o. incluait aussi une surprise: 4 pièces inédites du tandem Diane Dufresne et François Cousineau! Je recherche toujours une copie du film Viens mon amour, mais en vain... Bientôt, On doit aussi voir "Fleur Bleue" (Susan Sarandon, Steve Fiset, 1970) avec Mimi & Otis, je te repalrerai de la b.o.

Simon a dit...

Écris-moi quand vous en louerez un autre. J'aimerais ça être là.

Anonyme a dit...

Je cherche le film y a plus de trou à percer. Ou pourais je le trouver. MErci
guay60@sympatico.ca

S.ébastien a dit...

À ma connaissance, le flm n'a toujours pas été réédité en VHS ni même DVD.

... Tout comme l'Amour Humain, Viens mon amour, Parlez-nous d'amour et une trollée d'autres...

Simon a dit...

Bonjour Anonyme,
Comme l'a écris mon collègue, "Y'a plus de trou à Percé" n'a toujours pas été édité en DVD. Il n'a jamais même été en VHS. C'est le cas pour tout les films du studio Cinépix à ma connaissance.

Il sera possiblement disponible pour téléchargement si vous êtes clients de Vidéotron.

Avec une boîte "illico" (Section illico sur demande), il y a une section nommé: "Éléphant, Mémoire du cinéma québécois". Il s'agit là d'un projet de Québécor qui consite à restaurer/numériser près de 800 films québécois. Le tout prendra quelques années évidement. Les films apparaissent un à un dans cette section. Allez y jeter un coup d'oeil de tant à autre.

Séb,
T'es rapide sur le piton ? En passant, "Parlez-nous d'amour" a été édité en VHS mais n'est pas un film érotique (du moins selon moi). Il me semble avoir lu quelque part l'année dernière que les films de Jean-Claude Lord des années 70 ont commencés a être édité en DVD. "Parlez-nous d'amour" n'est toujours pas sortie par contre.

S.ébastien a dit...

ehe Effectivement, mais je voulais un 3e titre avec "amour" dedans.. C'est vrai, y'avait eu une édition VHS que j'avais même déjà loué. Merci de me le rappeler.

Il fait malgré tout partie de mon Top 3 Québécois perso. ; )

Agent Trouble a dit...

Sympa

Merci

Simon a dit...

De rien.

Kaven Estevan JOYAL a dit...

Félicitation pour le blog, hyper intéressant. J'ai lu avec grand intérêt et surtout découvert un aspect que je ne soupçonnait pas de la musique québécoise.

Merci ;)

Simon a dit...

C'est moi qui te remercie et bienvenue sur Psyquébélique.

Nanarland a dit...

Bonjour Simon. Avant hier soir, j'ai découvert la bande-annonce de "Y'a plus de trou à Percé" au cours d'une nuit consacrée au cinéma Bis à la Cinémathèque française, à Paris. En cherchant plus d'infos sur ce film, je suis tombé sur ton blog, que je trouve excellent. C'est du vrai bon boulot, très pointu, comme seul un vrai passionné peut en faire. Je suis ravi d'avoir pu découvrir cette B.O. rarissime, un grand bravo et surtout un grand merci !

Simon a dit...

Merci Nanarland. Je prends tout les compliments qui passe dans ma direction et les renvoies à M. Paul Baillargeon.