3/31/2008

Le chemin de croix de Jos Roy / Les Sinners 1976


J'ai une confession à faire en cette période de Pâques (et période de sortie de la compil religieuse "Résurrection" de notre ami Sébastien de Patrimoine PQ). Cette confession concerne ironiquement un album des Sinners (les pêcheurs).

Cet album des Sinners est probablement souvent tassé du revert de la main par bien des gens. C'est en tout cas, c'est ce que j'ai fait pendant des années à chaque fois que je le voyais dans un magasin. La couverture et le titre me déplaisait particulièrement. À moins de collectionner la musique religieuse (comme Sébastien) j'imagine que ça dû être la réaction de pas mal de monde. En fait ça a pris plusieurs années avant que je réalise tout simplement qu'il s'agissait d'un album des Sinners. Et même après l'avoir acheté et d'avoir réalisé qu'en fin de compte, il n'était pas du tout religieux... j'ai écarté cet album après une seule écoute à cause d'une mauvaise première impression. Ce n'est que récemment que j'ai redécouvert cet album et j'ai honte.

Voilà pour la confession.

"Le chemin de croix de Jos Roy" 1976 est le tout dernier album des Sinners. Il s'agit d'un projet studio, d'un album concept/comedie musicale. Pour un album concept, il est un peu plus sage que "Vox Populi" (1968). Je résumerais le sujet de "Le chemin de croix de Jos Roy" comme suis: la vie & les déboires d'un petit criminel nommé Jos Roy.

En passant cet album contient également de la flûte traversière (voir message du 10 février 2008). Mais selon moi la vraie vedette de cet album n'est pas Jos Roy ou le chanteur. Je dirais plutôt Richard Tate le batteur... et peut-être aussi le clavieriste Claude Hétu. Cet album repose clairement sur le talent à la batterie de Richard Tate et des claviériste Claude Hétu et Serge Locas. Il faut entendre les pièces "J'suis pas un Pepsi" & "Sans alibi" pour comprendre. Ce sont des pièces de type Funky Rock. En 1976, le son Funk était à son apogée au Québec.

Il y a également de belles balades. "L'impasse", balade rock avec mélotron et effet sonore de sirène. Terminus une balade un peu plus Glam.  Elle commence avec une longue intro sous forme de bulletin de nouvelle, puis la batterie de Tate embarque vers 0:35. Le reste est hypnotisant.

Psyquébélique vous offres l'album complet.

MP3: Télécharger l'album complet des Sinners

8 commentaires:

Eiffel a dit...

Parfaitement raison... moi aussi j'ai longtemps hésité à acheter ce disque... pis un jour, j'ai cédé à une impulsion... je devais être mûr...mais est-ce vraiment un disque des Sinners... aucun membre original n'y figure... excepté Parizeau à la production... bon disque quand même...

Anatole le farfadet a dit...

Est-ce un disque des Sinners ? Je laisse le groupe le décider.

Personnellement je trouve que leur meilleur matériel est 1970 et + (a partir de la pochette tête de loup).

Leur Son est devenu plus riche (flûte traversière, orgue, conga). J'imagine que ça dépend des goûts de chacun, mais mon album préféré est celui du "?" datant de 1975.

S.ébastien a dit...

Merci pour la pièce, Simon. J'étais comme plusieurs sceptique..puis converti! ; p

Tu avais déjà mentionné que l'album "?" avait un son similaire à celui de la Bande à Benny. Comme j'ai honteusement aussi snobé celui-ci (je me suis arrêté à la "tête de loup"), pourrais-tu élaborer svp. Parizeau aurait-il insufflé le même groove à cet album?

Martin a dit...

Je pense que le band rendu la a plus a voir avec Valois-Jodoin.
J'aimerais bien entendre "?":je me rappelle les avoir vus a la tv a l'époque ("Douce folie",a l'équivalent de Jeunesse d'Aujourd'hui)

cosmo a dit...

Eh oui,encore moi!Une autre acquisition grace a vous.Cette fois-ci j'ai payé 7$ pour une copie scellée!!!Au marché du disque,Mont-Royal coin St-Hubert!

Un peu décu.Les crédits étaient tres prometteurs:mellotron gracieuseté de nul autre que Serge Locat d'Harmonium,flute,claviers,album concept,ect...
Un album concept de 1976 avec mellotron et flute ca ne peut etre que bon!
Malheureusement le mello est tres discret,voire sous utilisé,tout comme la flute que l'on entends que sur deux titres(les meilleurs).
C'est pas mauvais,mais je m'attendais a plus.

Simon a dit...

Écoutes "J'suis pas un Pepsi" et "Sans Alibi", c'est les pièces qui rock le plus.

Mais sinon c'est très molo comme album effectivement. J'en ai parlé parce que personne en parle de cette albunm là. Même que moi (à cause de la pochette) ça n'a pris des années à réaliser que c'était un disque des Sinners.

Polo a dit...

C'est mon album fétiche!...Excellent album-concept, d'autant plus que le personnage principal "Jos Roy" a déjà existé...j'ai aussi eu cet album pour .99 et j'étais content du deal!...Aussi l'autre album des Sinners qui m'a fait triper quand il est sorti (en 73 je crois) c'est celui avec l'espèce de bibitte dessus simplement baptisé Sinners..."Hey P'tite Fille T'es down" "Ok l'Chien" etc...bon matériel garage-punk pour le temps!

Simon a dit...

Polo,

Pour ce qui est des albums concepts, perso je trouve celui-ci plus ineressant que Vox Populi (des Sinners aussi).

L'album/pochette avec la bébitte (Loup ? Dragon ? Chauve-souris ?), date de 1971. Moi aussi je le trouve interesant. C'est peut-être le début de la "deuxième phase" des Sinners. Comme le faisait remarquer un lecteur, c'est similaire à l'album Valois/Jodoin.